Tik Tak Reims Attack Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Ecluse-reims.org  Connexion   S’enregistrer
Auteur Message
précaires , interimaires chomeurs intermitents
fat vegan
MessagePosté le: Mer 25 Juin - 16:36 (2014)  précaires , interimaires chomeurs intermitents --> Répondre en citant

Hors ligne
EclusienNEs


Inscrit le: 18 Juil 2013
Messages: 127
Localisation: world



Précaires, intérimaires, chômeurs, intermittents et même travailleurs, c’est tous
ensemble que nous sommes attaqués, c’est donc tous ensemble qu’il nous faut riposter !
Le 22 mars dernier était rendu public un Accord UNEDIC portant sur le régime général,
l’annexe 4 et les annexes 8 et 10. Derrière ce nom barbare, se cache une refonte du
fonctionnement de l’assurance chômage qui va se traduire par une précarisation toujours
accrue de ceux et celles qui en ont besoin pour survivre, intérimaires, chômeurs comme
intermittents.
Cet accord, directement écrit par le MEDEF et négocié puis accepté par les syndicats (à
l’exception de la CGT et de SUD) ne cache pas son objectif : réaliser des économies en
supprimant tous les mécanismes qui créent des régimes d’exceptions afin de protéger les
bénéficiaires du chômage n’ayant pas d’autres solutions aux vues des spécificités de
leurs situations. À terme, cela devrait permettre la création d’un régime unique pour
tous les chômeurs, un alignement qui, évidemment, se fait vers le bas. Grâce à cela, le
patronat dispose d’une main d’œuvre prête à accepter n’importe quel emploi pour
sauvegarder les miettes qui lui sont accordé par le Pôle Emploi.
Ainsi, la liste des bénéficiaires du régime intérimaire se réduit puisqu’elle ne concerne
plus que les salariés d’agences d’Intérim, excluant ainsi les vacataires, y compris ceux
de l’Éducation Nationale, extras de l’hôtellerie, enquêteurs... Ceux-ci basculeront au
régime général. Cette mesure concerne des centaines de milliers de personnes, travaillant
pour la plupart dans l’événementiel (tourisme compris), qui se verront privées de la
moitié de leurs revenus et qui devront accepter n’importe quel salaire en intérim, pour
sauvegarder un minimum de droits. Ainsi, 70 % des intérimaires perdront 200 euros par
mois !
Quant aux chômeurs du régime général, les droits rechargeables vont entraîner une course
au petit boulot pour maintenir l’indemnisation. Pour bénéficier de ces droits
rechargeables, il faudra déjà avoir pu ouvrir des droits, une première fois, sur une
période de 122 jours d’affiliation sous contrat ou 610H de travail (4 mois) minimum. Pour
recharger ces droits, il faudra 150H minimum. Les droits rechargeables, qui sont
automatiques, neutralisent tout changement ainsi le taux de l’indemnisation ne sera pas
valorisé pendant ces droits, même si le chômeur effectue un contrat à un meilleur taux
horaire mais surtout l’entrée dans des régimes spécifiques sera empêchée pendant tout le
temps que courent les droits rechargeables.
L’ouverture des droits, d’un licencié bénéficiant d’indemnités supra-légales (salariés
licenciés suite à des plans sociaux, proches de la retraite, licenciement à l’amiable,
etc.) (d’un commun accord), est reculé de 75 jours à 180 jours (soit 6 mois).
Les chômeurs seniors sont aussi particulièrement visés puisque l’age requis pour le
maintien des indemnités jusque l’age de la retraite passe à 62 ans au lieu de 60, et
qu’ils verront apparaître sur leurs indemnités des cotisations sociales jusqu’ici
absentes grignotant encore un peu plus leurs seuls revenus.
Les intermittents du spectacle verront eux aussi l’augmentation des cotisations sociales,
à hauteur de 2 % et le basculement au régime général de tout intermittent n’effectuant
pas ses 507 heures, le retour de celui-ci au régime intermittent devenant quasi-
impossible. Mais au-delà de cela, c’est aussi la mise en place d’un système de différés
d’indemnisation qui pourront aller jusqu’à un mois.
Cette dernière mesure, que les professionnels du spectacle ne devraient pas trop voir se
répercuter sur leurs fiches de paye, est par contre dramatique puisque ce système de
différés sera pris en charge par l’état et non plus par l’UNEDIC. En d’autres termes,
c’est le retrait d’une partie des travailleurs du système de solidarité inter-
professionnelle existant, bref, diviser pour mieux régner. ..
Partout en France, des précaires ont manifesté leurs désaccords : ainsi à Paris lundi 23
une vingtaine d’agences d’Intérim était occupée par plus d’une centaine de personnes qui
est ensuite partie en manif avant de se retrouver en AG pour discuter des suites à mener,
à Aubervilliers, l’entreprise de Pierre Gattaz a été occupée par plus de 150 personnes, à
Lyon ce sont les locaux de Fr3 qui ont été occupés et dans plus d’une quinzaine de
villes, les manifestations et les AG unitaires (chômeurs, intermittents, gréviste SNCF et
ouvriers en luttes) se multiplient, même des conseillers Pôle Emploi sont en grève...
Nous vous invitons ainsi à nous rejoindre pour discuter de ces accords et de la manière
de les combattre lors d’une Assemblée Générale ouverte à tous ceux pour qui le chômage
est un moyen de survie, organisée à l’Écluse (4 rue de la cerisaie, 51100 Reims) le
dimanche 29 juin à 15h.
_________________
https://www.youtube.com/watch?v=qc4O6v74obs
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité
MessagePosté le: Mer 25 Juin - 16:36 (2014)  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 1
Tik Tak Reims Attack Index du Forum -> L'ECLUSE -> L'écluse

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com